Comme dans un film

Le roman d'une rencontre, relatée avec humour et tendresse à la manière d'un scénario de film. Le récit évoque l'amour et le couple à l'épreuve du quotidien: la naissance du désir, la passion, l'habitude, la lassitude, la colère, l'aversion, la séparation, la réconciliation, l'enfantement, etc.

Dans le flot des romans de la rentrée littéraire (oui j'en ai lu beaucoup, mais je manque cruellement de temps pour venir vous en parler autant que je voudrais...) Comme dans un film m'a tout de suite intriguée par son côté original et atypique. 

Elle et Lui nous racontent leur histoire sous la forme de monologues croisés, ponctués par les interventions drôles et pertinentes de quelques personnages/personnalités (et même un chat).
C'est toute une vie de couple qui nous est narrée par ses principaux protagonistes du début à la fin, 
avec ses  rapprochements, ses affolements, ses ralentissements et ses éloignements, et les années qui passent.

Le style, spécial, scénaristique, peut ne pas plaire (voire fatiguer), mais pour ma part je n'ai pas boudé mon plaisir. C'est rythmé et décalé, plein d'un humour fin, cynique, et d'un sens de l'observation juste, incisif et doux aussi, un peu comme dans un film de Woody Allen.
Un bon divertissement au milieu de lectures parfois plombantes (qui, en plus, permet de réviser la filmographie de Matt Damon ;-)).  

"lui : Je ne la connais pas encore.
elle : Je ne le connais pas encore.
lui : Je me réveille à Paris, en décembre 2005, sans savoir que c’est aujourd’hui que je vais la rencontrer.
elle : S’il savait, peut-être qu’il resterait couché.
lui : Peut-être, oui.
elle : Au lieu de ça, il se lève, il se fait son petit thé vert, nourrit son chat, se demande ce qu’il va faire de sa journée.
lui : C’est samedi.
elle : Moi le samedi j'ai pas besoin de me demander, je travaille, je vends des chaussures de luxe pour faire des études de journalisme. 

lui : Elle est en retard, elle sort de chez elle avec une tartine à la main et elle saute dans un bus pour rejoindre son magasin.
le chauffeur de bus : C'est un peu comme dans un film, quand on voit deux personnes commencer en parallèle leur journée et qu'on se doute qu'elles ne vont pas tarder à se rencontrer. 
lui : mais ce n'est pas dans son magasin que je la rencontre, c'est pendant sa pause, elle sort fumer une cigarette sur le trottoir, un peu à l'écart de la devanture. 
elle : Comme une conne je n'ai pas de feu.
lui : par la suite, le nombre de fois où elle va se dire "Si seulement j'avais eu un briquet".
elle : Ou même des allumettes." ...

L'auteur >> Né d'un père brésilien et d'une mère française, Régis de Sà Moreira est l'auteur de plusieurs romans, salués par la critique : Pas de temps à perdre (Prix le livre élu 2000), Zéro tués,  le Libraire et Mari et femmes.

Les éditions Au Diable Vauvert : http://audiable.com/