g_nie coincidences

Thomas Post, trente ans et des poussières, gauche et dégingandé, est maître de conférences à l’Université de Londres. Il fait autorité dans le domaine des coïncidences qui ne sont, selon lui, que le jeu du hasard et de la nécessité. Sa thèse est mise à mal le jour où la séduisante Azalea Lewis, une jeune femme marquée par la vie, lui lance ce défi : dénouer le fil sinueux de sa vie, gouvernée par un malheureux enchaînement de coïncidences.
C’est le début d’un grand huit intellectuel, émotionnel et ludique qui ricoche d’un paisible village de l’île de Man à un escalator du métro londonien, jusqu’à une mission en Ouganda. Une quête de vérité où toutes les surprises sont permises.

Nous avons toutes/tous vécu de ces moments "improbables" ou rencontres impromptues qui nous ont laissé croire qu'éventuellement "quelque part" peut être que "quelqu'un" blablabla... on décide alors d'appeler ça destin, tragédie, sort... ou de "drôles" de coïncidences.
Ces dites coïncidences et l'étude des probabilités, sont en partie le sujet de ce roman, mais même si c'est "la trame" de fond, c'est loin de n'être que cela.
C'est l'histoire de vies/de trajectoires qui se croisent dans divers continents, de l'Ouganda en plein conflit (et nous fait vivre des scènes extrêmement prenantes) à l'Angleterre en passant par l'île de Man, et en diverses époques (qui se croisent de manière ultra fluide). Nous baignons en pleine petite histoire dans la grande, et en plein effet papillon... 
Par le biais de ces deux personnages qui se rencontrent dans un accident d'escalator, et dont les convictions se percutent un peu, JW Ironmonger questionne l'existence du Destin et du hasard, la chance la malchance, le libre arbitre, le poids du passé (y compris celui de nos parents), qui détermine(rait) le présent, et questionne le futur...
Il aborde également de manière sensible les liens du sang, la force de l'adoption, et, les choix de vie/amoureux.

On s'attache à Thomas Post (ses explications sont claires :-)), et surtout (pour ma part) à Azalea Lewis 
(pour laquelle on ressent énormément d'empathie dès le début), jeune femme à la recherche d'elle-même/de sa vérité/la Paix.

Une lecture captivante sociologiquement, philosophiquement et "scientifiquement" (qui m'a lancée dans des recherches sur le sujet des coïncidences/la synchronicité etc) et bourrée d'émotion. Une bien jolie surprise. 
(qui, en plus, bénéficie d'une excellente traduction).

"Certains évènements sont improbables, bien entendu, mais cela n'en fait pas pour autant des miracles."

Site du Dr Post: http://thecoincidenceauthority.com
Par ici un article intéressant sur le sujet des coïncidences: http://www.psychologies.com/Moi/Se-connaitre/Comportement/Articles-et-Dossiers/Destin-provoquer-des-hasards-heureux-c-est-possible-!

L'auteur >> J. W. Ironmonger est né et a grandi en Afrique de l’Est. Docteur en zoologie, il fut autrefois spécialiste des sangsues d’eau douce. Il a également traversé le Sahara dans un tacot acheté 100£ et rencontré Jared Diamond en pleine forêt, dans la jungle de Sumatra – mais ça, c’est juste une autre coïncidence...

Le billet de Cathulu: http://www.cathulu.com/archive/2014/06/17/le-genie-des-coincidences-5392070.html