Fractale

Il était une fois une épouse bien décidée à empoisonner son mari volage avec des raviolis. Mais, alors que s’approche l’instant fatal, un souvenir interrompt le cours de l’action. Une nouvelle intrigue commence aussitôt et il en sera ainsi tout au long de ces récits gigognes.

Et voici ma première lecture commune avec l'adorable et passionnée Leiloona, du blog Bricabook, ce qui, évidemment, me ravit. Surtout avec ce titre décalé et inventif!

Bon commençons par une définition (trouvée sur internet): "
Une fractale est un objet mathématique servant à décrire des objets dont les formes découpées laissent apparaître à des échelles d'observation de plus en plus fines des motifs similaires. Chaque zoom sur une partie de l'image révèle de nouveaux détails, de nouvelles formes. Une particularité des fractales est la répétition de formes similaires à différentes échelles d'observation."

Où l'on comprend donc que la préparation de ce vengeur plat de raviolis va entraîner un évènement, qui va entraîner un évènement, qui va entraîner... 
Et cela donne ce livre-ovni, sous forme de récits gigognes (chacun pourrait être le sujet d'un roman), un enchaînement de rebondissements, de digressions, mais toujours avec un fil conducteur (même s'il peut paraître ténu parfois).

Nous voltigeons d'une histoire de médaillon à une autre d'auto-focus, en passant par 
le destin d'un jeune homme voyant les infrarouges, l'éradication de rats-taupes, Pussemange, un clin d'oeil rapide à l'auteur Guillaume Siadeau (et son titre Tartes aux pommes et fin du monde), Marseille au temps de la peste, la digitaline, et j'en passe...  car ce sont vingt-quatre courtes (mais denses) histoires qui constituent cette succession de récits... tellement plausibles que l'on file sur internet pour en vérifier la possible existence (pour certains, pas pour d'autres, quoique...).

Des récits, qui, derrière leur côté divertissant, abordent tout de même des thèmes pas si "légers", comme la criminologie, les sciences, l'histoire, le business de l'art, l'armement, la manipulation, la robotique, l'étude/éradication des rats-taupes...

C'est hyper imaginatif, enlevé et original.
En fait, cette lecture m'a fait penser à la mise en scène sans temps mort d'une pièce de théâtre 
nous embarquant dans l'énergie de sa représentation où les portes s'ouvrent quand d'autres viennent de se claquer. Où ça cavale, où l'on ne sait plus où donner de la tête, jusqu'à un tombé de rideau pour le moins... abracadabrant, mais cynique comme j'aime.

Alors peut-être que certain(e)s resteront sur leur faim (sic...) mais Pierre Raufast est un sacré conteur qui sait allécher et emporter son lecteur. Et il s'amuse, ça se sent. Et rien que ça, mince alors, ça fait du bien!

"J'aurais du prendre cette décision beaucoup plus tôt. 
Mais tuer son premier amour - fût-il le plus abject des êtres - mérite toujours un temps de réflexion, d'acceptation et de préparation. Ne pas le rater. Ne pas être soupçonnée. Ne pas perdre l'assurance-vie."


Le lien vers le billet de Leiloona! >> http://www.bricabook.fr/2014/10/la-fractale-des-raviolis-pierre-raufast/

L'auteur >> Né en 1973 à Marseille, Pierre Raufast a grandi à Martigues. Il a suivi une formation d'ingénieur à l'École des Mines de Nancy. Informaticien, il vit et travaille à Clermont-Ferrand. Il a écrit
Leçons pour survivre en entreprise au milieu des loups et des renards et Mieux manager avec les Fables de la Fontaine; La fractale des raviolis est son premier roman.

Son blog: http://raufast.wordpress.com (où vous pourrez voir la vidéo d'une lecture des premières pages, apprendre de chouettes anecdotes et voir à quoi ressemble un rat-taupe :-)).

Alma Editeur: http://alma-editeur.fr/index.html