IMG_9608

Professeur de littérature dans une favela de Rio, supporter du mythique club de football Flamengo, Henrique Da Silva est le témoin désabusé de la préparation de la Coupe du monde dans son pays. À quelques jours du coup d’envoi, une dernière bavure militaire va faire basculer sa vie.
Celui que l’on surnomme « Le Professeur » ne veut plus être une victime. 
Il se laisse envahir par la colère, la sienne, celle de tout un pays.

A priori vous ne vivez pas dans une cave... 
Donc, vous n'êtes pas sans savoir qu'hier a eu lieu le coup d'envoi de la coupe du monde de foot, à Sao Paulo, puis essentiellement à Rio, Brésil...

Villes où cette histoire se déroule, dans un passé très proche et un futur tout aussi proche (ce qui rend l'exercice/sa lecture encore plus intéressants)... et elle se lit en un souffle.
Le souffle d'un homme désabusé, Henrique, frappé par de tragiques accidents, rongé de colère. 

Et, par le biais d'Henrique, c'est le peuple brésilien défavorisé, fulminant contre l'injustice, le rejet, la violence, qu'Hafid Aggoune fait jouer dans ce format court.

Un peuple entre rage, liesse et tristesse.
Nous le savons, un véritable mécontentement social s'exprime au Brésil depuis des mois au sujet de la coupe du monde, et de l'attitude des autorités brésiliennes, "parquant" les indigents dans des favelas à la périphérie de la ville, et engageant des dépenses considérables dans cet évènement mondial alors que ces moyens sont vitaux ailleurs...
Henrique, pourtant nourri au foot auquel il doit finalement son existence, est un membre actif d'un comité exprimant la contestation de ces dépenses et des conditions de vie qui en découlent, mais les participants se raréfient... et un drame s'abat sur lui...
Sa colère, son désespoir vont faire céder ses digues, il va alors abuser de l'alcool tout en s'assoiffant de vengeance.
La vengeance d'un père (mais d'un fils aussi, déçu du pays qu'est devenu celui de ses parents) rongé de culpabilité, qui n'accepte plus de subir sans être entendu, ni même écouté.

Dans un pays où le foot est comme une religion, voir (sans surprise, cela dit) cet évènement ainsi fragilisé, tremblant sur son socle, et se dire que cette histoire pourrait tout à fait être réelle, a de quoi interpeler et faire poser un autre regard sur ces "festivités".
 

Capture-d’écran-2013-11-22-à-17

"Le Professeur se sentait impuissant face aux bulldozers et aux hélicoptères de l'armée. Tout cet argent des sponsors, des droits TV, des contrats immobiliers, amassés, brassés, circulant en si peu de temps pour un mois de compétition, tandis que des générations de Brésiliens crevaient de faim, ne pouvaient ni se loger ni se soigner, et voyaient tomber leurs enfants dans les enfers quotidiens et banalisés du deal, de la prostitution et des pires dérives humaines, sexe, pornographie, trafics d'organes et autres atrocités innommables {...}
Les médias avaient oublié les ouvriers morts dans les constructions accélérées des différents chantiers en retard et le monde détournait les yeux devant la détresse de quartiers écrasés par l'armée, nettoyés sans ménagement, repoussant la violence et les trafics plus loin, stratégiquement délocalisés pour que la fête puisse commencer."


L'auteur >> Hafid Aggoune est né à Saint-Etienne en 1973 avec le vert des yeux de sa mère et du légendaire maillot stéphanois. Après son bac, il quitte sa ville natale pour vivre à Lyon, finance des études supérieures par différents petits emplois, tout en écrivant de la poésie, un important journal et ce qui deviendra son premier roman.
En 2002, après avoir vécu à Aix-en-Provence et à Venise, il choisit de s’installer à Paris. Deux ans plus tard, il publie Les Avenirs aux éditions Farrago, un premier roman salué par la critique et récompensé par le prix de l’Armitière et le prestigieux prix Félix Fénéon. En 2013, une édition revue et corrigée de ce livre est publiée aux éditions StoryLab.
Hafid Aggoune est l’auteur de trois autres romans : Quelle nuit sommes-nous ? (éd. Farrago/Verdier), Premières heures au paradis (éd. Denoël) et Rêve 78 (éd. Gallimard/coll. Joëlle Losfeld).
Son site: http://www.hafidaggoune.com

Storylab Editions édite des livres numériques (ebooks) et est spécialisé dans les formats courts (fictions et documents) et les feuilletons littéraires... et vous pouvez télécharger le roman d'Hafid Aggoune icihttp://www.storylab.fr

Graf en illustration: Pleks : http://www.lapeinture.com/projects/pleks/