La faute

Avec trois enfants et un métier à plein temps, Lisa Kallisto est une femme débordée. Elle a du mal à être à la fois la mère, l'épouse et l'amie idéales qu'elle voudrait être et se le reproche sans cesse. Aussi envie-t-elle la vie de sa meilleure amie, Kathy, mère au foyer, pour qui tout semble plus facile. Mais, le jour où la fille de Kathy, Lucinda, qui devait dormir chez elle, disparaît mystérieusement, l'existence de Lisa tourne au cauchemar. L'adolescente a-t-elle été enlevée, comme cette autre jeune fille que l'on vient de retrouver errant à moitié nue et complètement traumatisée dans les rues de la ville?
Si Lucinda devait ne jamais revenir, Lisa, qui se sent terriblement en faute, ne se le pardonnerait jamais. Alors, elle n'a pas le choix, elle doit tout faire pour la retrouver.

Si vous cherchez un thriller psychologique que vous ne pourrez pas lâcher jusqu'à sa conclusion, banco, lisez La Faute... (Par contre, pour Noël, évitez de l'offrir à une amie :-))
 
La Faute mêle à une enquête sur de troublantes disparitions, de nombreux thèmes sociaux sans sensationnalisme, et avec beaucoup de réalisme.
Le thème principal étant la pression que supportent les mères qui "se doivent" d'être "parfaites", d'assurer dans leur travail, à la maison avec mari, enfants, parents et ami(e)s, et la culpabilité qui les étreint en quasi permanence.
Lisa, en plus de ce quotidien que beaucoup (d'entre nous) connaissent, se trouve soudain rongée par un sentiment de culpabilité supplémentaire: Lucinda, la fille de sa meilleure amie (parfaite) a disparu alors qu'elle devait venir passer la nuit chez eux. Lisa, la tête ailleurs (avec sa propre fille malade), a complètement zappé sa venue: alors que chaque minute compte, 
l'alerte de la disparition de Lucinda a donc été donnée tardivement... par sa faute...

Alors Lucinda est-elle tombée entre les mains du prédateur sexuel qui sévit dans la région? 
Est-ce que l'amitié entre Lisa et Kathy survivra à cet évènement?
Qui trompe qui...? Et les (autres) enfants dans tout ça??
Pourquoi le mari de Kathy attire l'attention et les suspicions de la jeune femme flic solitaire et mal dans sa peau en charge de l'enquête?
(Stop... ;-))

J'ai été happée par ce thriller, qui est un premier roman (!), dans lequel Paula Daly parvient à aborder, avec une bonne dose de psychologie et un sacré don pour le suspens, la condition féminine, l'imperfection/les défaillances des un(e)s des autres, les différences sociales, les apparences trompeuses, les amitiés/amours tronquées... et nous sensibilise même à la cause animale avec beaucoup de sincérité.

Avec ses personnages féminins attachants, et une tension qui ne mollit pas, La Faute est un véritable page-turner qui ferait une excellente adaptation ciné (avec Penelope Cruz en Lisa-mère-débordée-effondrée?)!

Et, oh joie oh bonheur, je partage cette lecture avec Les facéties de Lucie, ce qui en fait notre première lecture commune (mais sûrement pas la dernière :-))!

"J’ai parfois l’impression de participer à une vaste étude sociologique. Je me dis qu’un savant fou a décidé de prendre pour sujet d’expérience la totalité de la gent féminine peuplant le monde occidental : d’abord on les éduque, ensuite on leur donne un boulot intéressant et enfin, on regarde ce qui arrive quand elles se reproduisent. Parce que c’est à ce moment-là que tout explose!" 

L'auteure >> Paula Daly est physiothérapeute et vit en Angleterre, dans le comté de Cumbria avec son mari et ses trois enfants. La Faute est son premier roman.

Les éditions du Cherche Midi : http://www.cherche-midi.com/index.php