(Non mais en plus faudrait bien)

(Non mais par exemple de chercher un truc à tâton dans mon armoire sans m'éclairer du tout du tout, en pensant que je vais réussir à attraper le T-shirt convoité sans avoir à m'éclairer... puis me cogner, râler, attraper un pull, puis un T-shirt beaucoup trop grand ou trop petit, toujours pas celui que je veux, râler, réveiller notre mini de 8 mois qui dort encore dans notre chambre - trop long à expliquer - me figer, râler intérieurement, chercher mon tél portable pour le mettre en mode "lampe de poche", le trouver - LUI - le bénir, bénir cette appli... Et recommencer le lendemain...).

Ahem, pardon, on est à l'antenne là??? ;-)

demain j'arrête

CE LIVRE du même titre que le titre de cet article qui aurait pu avoir un autre titre mais je ne voyais pas lequel........

Il me semble bien que je me le suis offert à mon anniversaire. Moi même (jamais mieux servis blablabla, mais entre nous, je trouve cela scandaleux :-)).
Au Virgin, il y avait une petite fiche/critique assez enthousiaste.
Le titre... je ne vais pas vous refaire le coup du titre qui ne me plaisait pas mais à vrai dire il ne me plaisait pas trop, et la photo de couv non plus (même si ensuite, en lisant, on comprend, comme souvent...).

Je n'avais pas eu le temps de le lire avant l'été (donc non je ne suis pas née en juillet, ni en août...) et l'avais ajouté à un sac plein de livres, dont certains sont revenus intacts à la maison (mais ils ont voyagé et me remercient) (j'aimerais vous y voir avec 3 enfants, sur la plage ou ailleurs) (heureusement j'étais devenue insomniaque et avais une lampe de poche du tonnerre).

Je ne connaissais pas l'auteur, Gilles Legardinier, qui manifestement signe là son premier roman "comique". 
Et pour mon c'est un essai transformé!

D'une, c'est toujours étonnant un homme qui écrit un roman à la première personne au féminin........ 
Deux, c'est fou ce qu'il est drôle, même si parfois un peu dans l'exagération, ça ne dérange pas le moins du monde.
C'est un livre bonne humeur, qui m'a offert d'excellents moments, et valu de lire à voix haute certains passage à celles et ceux qui me demandaient "mais qu'est ce qui te fait tant rire...??" "Attends attends, écoute......"... (oui les vacances en ma compagnie peuvent parfois être associées à une sorte de sacerdoce, parce qu'alors il faut VRAIMENT écouter tout en vous promettant de ne plus jamais poser cette question).
On se retrouve pas mal soi même dans les situations parfois cocasses, dans certaines remarques, réactions ou attitudes de l'héroine fofolle, mais pas que.
Il y a comme un air de serie américaine comique. Un enchaînement de scènes drôles puis émouvantes, qui ne nous laisse pas facilement reposer le livre pour aller jouer son rôle à soi de maman qui aurait aimé que la sieste se prolonge ou que le mini ne perde pas sa tétine à ce passage précis (en gros durant tout le livre, quasi).

On me dira que ce n'est pas de la grande littérature, et je répondrais que c'est tellement autre chose, et tout aussi précieux.
Qu'après avoir lu L'ELIMINATION de Rithy Pan (article à venir), et bien c'est bien, et nécessaire de se détendre comme cela.
Ce livre c'est de l'air frais... C'est drôle, c'est simple sans l'être, c'est original, c'est touchant aussi parfois, on a envie de l'avoir comme copine cette jeune femme, et terriblement envie d'une suite... 

Aller m'sieur Legardinier, dites, mais siiiiiiiii il pourrait y en avoir une...!!!!! (Sisisisi) (J'ai dit).