avec mon corps2

« Vous pensiez ne plus jamais vouloir coucher avec quelqu’un, que ce genre de vie était derrière vous. Vous aviez eu vos enfants. Le sexe avait rempli son rôle. Vous aviez l’impression d’être cassée, qu’il était trop difficile de vous réparer. Les adultes ne se réparent pas. Leur état empire. La vie les consume peu à peu et ils en portent les cicatrices tout le long de leur vie. En fait, elles durcissent, se calcifient. Mais vous vous sentez libérée. Par miracle.

Une mère au foyer, 3 enfants (qu'elle adore), approchant de la quarantaine, se sent sclérosée dans une vie faite de fausses amitiés, de routine et d'ennui, face à un mari absent... un évènement fait qu'alors elle se laisse envahir par ses souvenirs.
Son enfance, son adolescence, ses attentes, ses espoirs de sortir de son milieu rural, ses rapports instables avec son père, sa soif d'apprendre, son éveil à la sexualité et les ombres sur un passage crucial de sa vie.
Cette mère n'a pas de prénom. Cette mère, Nikki Gemmell l'appelle "vous"... Alors évidemment, toute lectrice se sentira concernée, impliquée, dans ce roman initiatique. 
Et même si nous n'avons pas vécu le même parcours, que le côté cru de certaines de ces 225 leçons, toutes précédées de citations (parfois crispantes... mais qui font réaliser combien les choses ont - heureusement - évolué) d'un livre victorien, fait qu'elles ne sont pas à mettre entre toutes les mains, mais beaucoup résonnent.

Parce que c'est de condition féminine, d'amour maternel et d'histoire familiale dont ce livre nous parle, de l'importance des expériences vécues dans l'enfance et l'adolescence, de l'importance de nos rencontres avec ces personnes qui nous modèlent sans qu'alors on ne le sache, et orientent nos choix, exacerbent nos envies. 
C'est un livre puissant sur l'apprentissage de l'amour de soi et des autres, la connaissance de son corps, l'éveil à la sexualité, le respect, l'échange, et la douleur d'un manque... 
Un roman animal, brut et sensuel, qui peut troubler par son côté agité et "osé" mais jamais vulgaire, et par certains aspects qui peuvent paraître dérangeants à première vue. Mais c'est en ça que Nikki Gemmell m'a épatée, car elle parvient à donner à cette histoire un ton romanesque, sauvage mais doux et poétique, qui a fait que je n'ai pas pu le lâcher (alors que je ne suis pas fan de littérature "érotique"), me faisant penser à l'Amant de Lady Chatterley de DH. lawrence, ou à L'Amant de Marguerite Duras, entre autres.

A travers ces leçons d'une vie "banale" mais chamboulée, Nikki Gemmell passe un joli message à ses contemporaines sur le fait que rien n'est jamais figé, sur l'importance de boucler les boucles, d'accepter d'aller au devant d'électrochocs, partir à la conquête de soi, du plaisir, de son bien-être, trouver sa place, et parvenir (autant que faire ce peut) à être une femme, et (ici) une mère, épanouie. 

"Une voix.
Au fur et à mesure qu'elle s'affirme, le monde qui vous entoure embellit. De l'autre côté de la fenètre, la neige est irrégulière, indisciplinée. De gros flocons difformes dansent dans l'air tandis que les eaux agitées de la rivière tourbillonnent en aval et continuent leur course folle en crachant leur mousse sur les rochers. Le vent cogne contre la minuscule fenètre du grenier. Elle tient bon mais son loquet proteste. Le grondement dans les arbres ressemble au bruit d'un ressac lointain. Malgré tout, l'atmosphère douillette de votre maison de poupée vous submerge de son étreinte. Tout y est enchanteur, extrêmement réconfortant et, en cet instant précis, suffisant.
Vous entrez enfin dans cette phase de bonheur à laquelle vous avez tourné le dos pendant des années. Vous ne la méritiez pas. Voilà ce que vous aviez toujours pensé. Vous ne pouviez quand même pas vous laisser aller à en profiter aussi simplement. Mais maintenant.
Vous n'être qu'abandon.
Le rire qui vous traverse. Parce que vous faites exactement ce que vous voulez." 

L'auteure >> née à Wollongong en Nouvelles-Galles-du Sud, en Australie Nikki Gemmell est surtout connue pour avoir écrit anonymement la nouvelle érotique La Mariée mise à nu, devenue un best-seller (parue au Diable Vauvert (60000 exemplaires vendus) et rééditée en Livre de Poche). Ses romans sont traduits en quinze langues. Elle est diplômée de l'Université de Technologie de Sydney avec une maîtrise en écriture. Elle a été journaliste radio à Sydney, Darwin et Alice Springs, et vit aujourd'hui à Londres avec son mari et leur fils. 
Son site: http://www.nikkigemmell.com

Les éditions Au Diable Vauvert sur Facebook : https://fr-fr.facebook.com/pages/Au-Diable-Vauvert/168905876546193