9782709639477-TLorsqu’un brillant avocat new-yorkais disparaît du jour au lendemain, sa fille Julia n’a aucune idée d’où il peut être. Jusqu’à ce que, quatre ans plus tard, elle trouve une ancienne lettre d’amour écrite par son père à une jeune fille de son village natal, en Birmanie.
Déterminée à résoudre le mystère, Julia décide de se rendre sur place.
Elle va y découvrir le saisissant passé de celui qu’elle croyait si bien connaître.

Ce premier roman, publié à l'origine en 2002 sous le titre de Das Herzenhören (=écouter le coeur) dans l'Allemagne natale Jan-Philipp Sendker, est devenu un best-seller national puis international traduit dans 25 langues. 
Initialement sorti en France sous le titre La mélodie du coeur qui bat, chez France Loisirs, ce titre bénéficie d'une nouvelle traduction et édition chez JC Lattès.

Dans ce roman, plusieurs histoires s'imbriquent. 
Celle d'une fille à la recherche de son père et du passé de celui-ci, qui pourrait expliquer sa disparition soudaine.
Et l'histoire de ce père depuis son enfance, qui permettra à Julia de le découvrir sous un autre jour, et lui expliquera beaucoup de choses vécues et ressenties en sa présence.

J'ai d'emblée été curieuse, intriguée, et je crois qu'une des forces de ce roman est que l'on s'identifie rapidement à Julia, on devient cette jeune femme qui écoute, et qui apprend petit à petit l'histoire de son père, racontée par un homme, U Ba...
Mais surtout, dans ce récit, c'est la Birmanie que l'on découvre en direct, en "non-touriste" (pays que l'auteur connaît très bien, et ça se voit).
U Ba immerge Julia dans ce pays fait de superstitions, de respect, de traditions et de spiritualité, un peuple qui, face à la dureté de la vie, a un tout autre rapport au handicap, à l'absence et à la mort que celui que peut avoir cette jeune New Yorkaise.

C'est un conte contemporain, fin et poétique (nb: la "moi-un-peu-blasée" dirait peut être aussi un peu "naïf", ce qui n'ôte en aucun cas son charme à l'ensemble, mais je dirais "sceptiques s'abstenir" :-)).
C'est une très jolie histoire d'écoute de l'autre et d'amour inconditionnel, au delà des distances et du temps, une histoire d'âmes soeurs, que j'ai lue comme une fable "philosophique" émouvante.
Alors, si vous avez envie de vous laisser emporter dans une histoire sensible, exotique et avec un brin de magie, je dis allez-y!

"Que savons-nous de nos parents, et que savent-ils de nous? Et si nous ne connaissons même pas ceux qui nous accompagnent depuis notre naissance - et si eux ne nous conaissent pas non plus -, alors que pouvons-nous espérer savoir de tout un chacun?
Ne faut-il pas imaginer, dans cette perspective, que n'importe qui soit capable de n'importe quoi, même du crime le plus atroce? De quoi, de qui, de quelles vérités en fin de compte dépendons-nous?"


L'auteur >> Jan-Philipp Sendker est né à Hambourg en 1960, Il a été était le correspondant américain du journal Stern  1990-1995, et son correspondant asiatique 1995-1999. En 2000, il a publié  un livre de fiction sur la Chine.  
L'art d'écouter les battements de coeur est son premier roman. Il  a écrit une suite, sortie en 2012 en Allemagne (Herzestimmen) et en 2014 en Angleterre (A well tempered heart)Il vit à Berlin avec sa famille.
Son site: http://artofhearingheartbeats.com

Les éditions JC Lattès: http://www.editions-jclattes.fr