07 février 2014

L'APOCALYPSE DES TRAVAILLEURS - Valter Hugo Mãe

  Maria da Graça est femme de ménage, elle a l’ambition de mourir d’amour. Elle rêve toutes les nuits qu’elle essaye d’entrer au paradis pour y retrouver monsieur Ferreira, son patron, qui, bien qu’avare et ayant abusé d’elle, lui parlait de Goya, Bergman ou Mozart, des hommes capables d’impressionner Dieu en personne. Mais les portes du paradis sont encombrées de marchands de souvenirs et saint Pierre la repousse à chaque fois. Elle verse aussi tous les soirs quelques gouttes d’eau de Javel dans la soupe de son mari. Quitéria,... [Lire la suite]

05 février 2014

QUE TON REGNE VIENNE - Xavier de MOULINS

Deux ans après l'enterrement de son père, Paul revient progressivement à la vie. Jean-Paul a été de ces pères solaires, flamboyants, qu'on se tue à trop aimer. Une enfance de carte postale, un ami à la vie à la mort, un amour absolu. Jean-Paul plane sur la vie de son fils, figure tutélaire écrasante autant qu'admirée. Jusqu'à un soir de novembre 2013, où tout va basculer. Comment survivre quand le passé a un tel goût de trahison? Paul en réchappe grâce à la fidélité d'Oscar, son ami d'enfance. Mais il lui reste tout à réapprendre.... [Lire la suite]
03 février 2014

LE LINGUISTE ÉTAIT PRESQUE PARFAIT - David CARKEET

Double Negative (titre original) est sorti en 1980 et est devenu un classique aux USA, merci à Monsieur Toussaint Louverture de l'avoir enfin édité en France l'an dernier. (Et entre nous, on ne sent pas les 34 ans passés depuis (bon, ok ils utilisent des machines à écrire et pas des ordis, mais sinon...) et la couverture colorée/psychédélique signée Simon Roussin & Monsieur Toussaint Louverture achève de rendre le tout intemporel, et assez attirant. L'histoire >> On traite le séduisant linguiste Jeremy Cook de... [Lire la suite]
01 février 2014

CONFITEOR - Jaume CABRÉ

Confiteor... Titre original Jo Confesso : je me confesse.Par la signification de ce titre et ses 772 pages/1,050 kilo (oui, je l'ai pesé...), Confiteor m'impressionnait. (Et c'est, selon moi, un des livres les plus propices au format numérique, même si, la couv est superbe, et que ce kilo peut également représenter le poids dont se libère le narrateur....).Jaume Cabré a eu besoin de 7 années de travail phenoménal, alors résumer tout le contenu de ce roman en un billet me semble soudain bien difficile.Déjà, je vais être honnête... [Lire la suite]
30 janvier 2014

LA MAISON DES CHAGRINS - Víctor DEL ÁRBOL

L'auteur >> Nom : del Árbol. Prénom : Víctor. Nationalité : espagnole. Particularité : ancien séminariste, il a finalement troqué sa robe de prêtre contre… un uniforme de flic. Officier au sein des Mossos d’Esquadra, la police catalane, il est aujourd’hui en disponibilité et consacre tout son temps à l’écriture. Ce natif de Barcelone, âgé de 45 ans, est sans conteste l’une des nouvelles voix du polar de l’autre côté des Pyrénées. (source Metro News) L'histoire >> Eduardo tente de survivre... [Lire la suite]
28 janvier 2014

JUSQU'ICI TOUT VA BIEN - Fred VALET

"Tout peut devenir utile un jour. Un coupon de réduction, une augmentation mammaire, une poignée de main chaleureuse, un permis de conduire, un gouvernement de gauche, vous, moi. Mon sperme, aussi. Capitaliser sur une éjaculation permet de passer le témoin. De catapulter son ADN sur les traits ramassés d'une boule de chair préalablement baptisée. Elle a débarqué un mardi de juillet à 14h39. Je n'allais pas maintenir le suspens plus longtemps. D'autant que ce bouquin n'est pas un polar mais un récit d'aventure. Le journal incomplet... [Lire la suite]
Posté par sevandthekidz à 08:38 - - Commentaires [8] - Permalien [#]
Tags : , , ,

26 janvier 2014

GRACE KELLY D'Hollywood à Monaco, le roman d'une légende - Sophie ADRIANSEN

  Grace Kelly n'était pas celle que je pensais.  D'accord, j'avoue que jusque là, je ne m'étais pas tant interrogée sur sa vie, j'ai d'elle le souvenir de sublimes images, de sa beauté irréelle. De son mari, de ses enfants, de photos des Grimaldi/Casiraghi sur papier glacé. De Monaco, deuxième plus petit pays à monde (après le Vatican). De sa mort tragique et des rumeurs.  Lorsque j'ai eu le livre de Sophie Adriansen entre les mains, je n'ai pas résisté à la curiosité d'en découvrir plus.La couverture est... [Lire la suite]
24 janvier 2014

LADY HUNT - Hélène FRAPPAT

Ouh comme j'en ai entendu parler de ce titre!!! Les j'aime les j'aime pas, j'hésitais tellement que je n'allais probablement pas le lire.Et puis il était là, dans la pile de livres du comité de lecture de ma médiathèque le jour où je suis allée ramener un livre de la sélection... je l'ai donc pris... L'histoire >> Laura Kern est hantée par un rêve. Chaque nuit, elle rêve d'une maison dans la brume, aux fenêtres closes, et d'un portail qui refuse de s'ouvrir. Un jour, confrontée à un phénomène inexplicable, elle se... [Lire la suite]
Posté par sevandthekidz à 09:51 - - Commentaires [8] - Permalien [#]
Tags : , ,
22 janvier 2014

LES FAIBLES ET LES FORTS - Judith PERRIGNON

Ce livre a failli retourner à la médiathèque sans que je ne le lise.Non pas que je n'avais pas envie de le lire, mais parce que le temps courait et que j'allais recevoir une lettre de rappel. Alors un jour, je l'ai attrapé, me suis approchée du sac retour, et... j'ai stoppé le geste, me suis dit "ok pour la lettre de rappel", tout en m'en voulant, en pensant à l'environnement, le papier, l'enveloppe, les frais de timbre que ça allait causer, et la personne qui l'attendait après moi. Mais, finalement, il m'a tellement embarquée que... [Lire la suite]
Posté par sevandthekidz à 11:50 - - Commentaires [9] - Permalien [#]
Tags : , ,
20 janvier 2014

FAILLIR ÊTRE FLINGUÉ - Céline MINARD

Honnêtement, les westerns, ce n'est pas la tasse de thé vers laquelle je me dirige en premier lieu... Pourtant j'ai de jolis souvenirs d'enfance, de mon père regardant Bronson, Fonda and co se lancer des regards virils et se tirer dans les pattes sur des musiques d'Ennio Morricone. Mais ma culture ciné en terme de western se limite à ça, et aux Terence Hill et Bud Spencer regardés par mon frère... Un peu triste, oui. Bien, donc, tout ça pour dire que je n'étais pas le public le plus prédisposé à aller vers CE roman. Mais déjà,... [Lire la suite]