06 mars 2018

UNE LONGUE IMPATIENCE - Gaëlle JOSSE

  Ce soir-là, Louis, seize ans, n’est pas rentré à la maison. Anne, sa mère, dans ce village de Bretagne, au lendemain de la Seconde Guerre mondiale, voit sa vie dévorée par l’attente, par l’absence qui questionne la vie du couple et redessine celle de toute la famille.Chaque jour, aux bords de la folie, aux limites de la douleur, Anne attend le bateau qui lui ramènera son fils. Pour survivre, elle lui écrit la fête insensée qu’elle offrira pour son retour. Telle une tragédie implacable, l’histoire se resserre sur un... [Lire la suite]

18 février 2018

MILLÉNIUM BLUES - Faïza GUÈNE

« Le monde a changé à partir du forfait Millénium. Désormais, on se parlerait sans limites. On pourrait se dire autre chose que l’essentiel. La jeunesse devenait Millénium, le monde, sous nos yeux, était en train de devenir Millénium. J’ai le Millénium Blues. Vous l’avez aussi ? Est-ce qu’on en guérira un jour? »  De la fin des années 1990 à nos jours, Zouzou promène sur son époque son regard d’enfant, d’adolescente, puis de jeune femme, et enfin de mère, tout cela dans le désordre ou presque.On suit par épisodes, par... [Lire la suite]
28 janvier 2018

EPARSE - Lisa BALAVOINE

À travers une série de fragments, Lisa Balavoine – la quarantaine, divorcée et mère imparfaite de trois enfants – fait le tour de son existence comme on fait le tour du propriétaire et signe le roman espiègle et nostalgique de toute une génération.  Je "connaissais" déjà un peu Lisa Balavoine par le biais de la revue Décapage, dans laquelle ont été publiés des extraits de ce premier roman atypique. Et c'est avec plaisir que je l'ai retrouvée dans les pages d'Eparse, ressentant à nouveau les mêmes émotions, me... [Lire la suite]
21 janvier 2018

LES RÊVEURS - Isabelle CARRÉ

« On devrait trouver des moyens pour empêcher qu’un parfum s’épuise, demander un engagement au vendeur – certifiez-moi qu’il sera sur les rayons pour cinquante ou soixante ans, sinon retirez-le tout de suite. Faites-le pour moi et pour tous ceux qui, grâce à un flacon acheté dans un grand magasin, retrouvent l’odeur de leur mère, d’une maison, d’une époque bénie de leur vie, d’un premier amour ou, plus précieuse encore, quasi inaccessible, l’odeur de leur enfance… » I. C.  Quand l’enfance a pour décor les années 70,... [Lire la suite]