03 octobre 2013

LA RUE DES SILENCES - Olivier DARRIOUMERLE

La Disparition avait vu Perec se passer du "e"...Dans La rue des silences Olivier Darrioumerle se passe également d'une lettre dans les 271 pages qui composent son roman et ceci sans que cela ne lui porte préjudice.Franchement fort.Olivier Darrioumerle nous offre une immersion tête la première dans l'Italie de la Camorra, la mythique mafia Napolitaine, et dans la misère des quartiers pauvres et délaissés de cette ville vivant en suspens, sous la menace permanente du Vesuve.Ces quartiers à l'héritage lourd, sans loi sauf celle qu'ils... [Lire la suite]