9782412037256-400x600

"L'humour a non seulement quelque chose de libérateur, mais encore quelque chose de sublime et d'élevé." Sigmund Freud

Sujets bien souvent à la merci des stéréotypes, entre cabinets poussiéreux, divans, vestes en tweed, et jeunes vautrés sur leur siège, les yeux rivés sur leur smartphone. À l'encontre de ces clichés, Samuel Dock montre les adolescents tels qu'il les a accompagnés : drôles, pertinents, parfois cyniques, souvent moqueurs et surtout stupéfiants dans leur habileté à manier le second degré et l'auto dérision.
Ni confession de psy, ni ouvrage clinique, il livre ici leurs meilleures " punchlines " et offre un voyage inédit et décalé au coeur d'une des périodes les plus mouvementées de la vie!

Lorsque je dis que j'ai une "ado/ulte"de 18 ans, les gens me lancent souvent un regard plein de compassion. Parce qu'aux yeux de beaucoup adolescence est synonyme de crise(s), de jeunes mous du genou, d'hormones envahissantes, et de chambre/tête mal rangée... bref rien d'ultra séduisant. 

Alors quand un psy comme Samuel Dock vient à la rescousse de ces ados mal considérés en les faisant participer de manière originale et décalée, cela donne Punchlines: de courts extraits colorés/acidulés, brillamment commentés, de consultations durant lesquelles ses jeunes patients l'ont amusé, surpris, touché. 

Je me souviens très bien de mon adolescence, cette période charnière entre l'enfance que l'on quitte et les responsabilités d'adulte qui s'annoncent (et dont on n'a pas forcément envie...). Cette période sens dessus dessous durant laquelle tant de choses se passent ou nous dépassent... les choix que l'on doit faire, les messages que l'on cherche à faire passer, tant bien que mal, dans une société plus ou moins conciliante/encourageante (et plutôt moins que plus)...
Plus j'avançais dans ma lecture, plus tout cela me revenait, et j'admirais la faculté d'écoute et d'analyse de Samuel Dock, son ouverture d'esprit, sa fraîcheur, sa bienveillance, son recul et ses grandes capacités d'accompagnement (et d'auto dérision). 

Derrière le côté en apparence "divertissant" de ce livre se trouvent des questionnements d'une grande profondeur, des doutes touchants, et des réflexions pleines de lucidité, de la part d'ados attachants et spontanés dotés d'une sacrée répartie, et d'un franc parler que nous aimerions ne pas avoir à dissumuler dans nos costumes d'adultes. 
Merci donc à Samuel Dock d'avoir donné la parole à quelques uns de ces ados que l'on écoute/considère trop peu, et d'avoir parallèment apporté un précieux éclairage psychologique à certains moments déconcertants de mon existence de parent :-). 

"- Je suis frustré, car, voyez-vous, parfois une imge s'inscrit dans ma tête. Elle est magnifique, merveilleuse, elle m'enchante! Alors je me concentre et je la reproduis sur le papier. Et vous ne devinerez jamais comment est alors le dessin.
- Dites-moi?
-Moche." 

L'auteur (source Babelio) >>Samuel Dock est un écrivain et psychologue clinicien.
Il étudie la psychologie à l’Université de Sciences du Langage de l'Homme et de la Société à Besançon. Vivant à Paris depuis 2010, il exerce toujours le métier de psychologue clinicien à l’hôpital Robert-Debré en parallèle de son activité littéraire.
En 2012, son premier roman, intitulé "L’Apocalypse de Jonathan", rencontre l’estime de la critique et du public ; il reçoit le prix du premier roman en ligne, ainsi que le soutien de personnalités.
Samuel Dock commence la même année à rédiger une tribune au Huffington Post dans laquelle il traite de grands sujets de sociétés ou de la culture, qu’il lie à la psychologie. Certains de ses articles sont très lus et ont été repris par d’autres plateformes du site et dans d’autres pays francophones.
En mars 2014, il dirige le recueil de nouvelles "Nouvelles du couple" et réunit autour de lui treize auteurs français, dont Alain Vircondelet, Jérôme-Arnaud Wagner et Hafid Aggoune. Il écrit à cette occasion la nouvelle "La Coupure", ainsi que la préface de l’ouvrage. En avril, il signe la postface du catalogue de l’exposition "Ex Nihilo" qui réunit Jean-Christophe Fischer, Hélène Lagnieu, Olivier de Sagazan, Gaspard Schlum et Isabelle Vialle. 
En 2015, il s’associe avec une de ses anciennes enseignantes et publie "Le nouveau choc des générations" chez Plon, lecture contemporaine du Fossé des générations, essai publié en 1969 par Margaret Mead, œuvre saluée par la critique. Avec le succès de l’ouvrage, une suite est rapidement annoncée chez le même éditeur pour février 2017 : "Le nouveau malaise dans la civilisation".
Consécutivement au Nouveau Choc des générations, Julia Kristeva choisit Samuel Dock pour l’accompagner dans la rédaction de ses mémoires sous la forme d’entretien. En résulte le livre "Je me voyage", publié chez Fayard en octobre 2016. 

site de l'auteur : https://samuel-dock.com/ 
Les éditions FIRST: https://www.lisez.com/first-editions/28