SILLA-2

Sophie, 20 ans, partie faire du bénévolat à Dakar, doit rentrer fêter Noël en famille. La table est mise, le dîner du réveillon est prêt, les guirlandes scintillent. Tout le monde l’attend. Mais Sophie ne rentre pas. Accident? prise d’otage? fugue?
Sa mère Virginie, son beau-père Gabriel, sa demi-sœur Chloé, son grand-père René, et même Antoine, son père, et Fanny, son épouse : tous partent à sa recherche au Sénégal.
Virginie a l’impression que tout ce qu’elle a tenté de construire part à la dérive. Sa fille a disparu. Antoine et Gabriel s’affrontent violemment. Fanny lui voue une haine féroce.
Sans repères dans ce pays inconnu, tous sont forcés de dépasser leurs préjugés et de se confronter aux souffrances enfouies.

La rentrée littéraire de janvier s'annonce déjà, mais j'aimerais encore vous parler de celle du mois de septembre qui a vu s'élancer une nouvelle maison d'édition, les Editions de l'Observatoire, au catalogue/travail éditorial de grande qualité. 
Et comme il commence à être sérieusement question de Noël, je suis pile dans le thème avec le titre de Karine Silla, qui signe ici son troisième roman (d'ailleurs, j'avais beaucoup aimé Monsieur est Mort).

L'Absente c'est donc Sophie, 20 ans, la fille de Virginie. Elle n'est pas rentrée alors qu'elle devait venir passer les fêtes de Noël en famille après une mission humanitaire au Sénégal. Disparition inquiétante ou volontaire? Virginie n'en pouvant plus de ce silence et des doutes que celui-ci provoque, part à sa recherche accompagnée d'un cercle familial élargi (du 
père hésitant, au beau-père aimant, en passant par la belle-mère bafouée, le grand-père attendrissant, et le frère/la soeur esseulés)... ce qui ne sera pas sans provoquer de nombreuses tensions/jalousies mais forcera également les échanges et la solidarité. 

Au cours de ce voyage les questionnements de chaque protagoniste fusent, la compétition est manifeste, les conflits éclatent, mais les abcès se percent et des liens vont se nouer. 
Nous partageons essentiellement les réflexions de Virginie, femme/mère analysant son passé et ses erreurs face à l'absence de sa fille aînée en recherche de repères, animée par une envie de vérité et de légitimité.
Ceci dans un Sénégal dont l'atmosphère, les paysages, les habitants, le quotidien bénéficient de descriptions hyper réalistes et vivantes, pays dont est originaire Karine Silla et sur lequel elle n'hésite pas parfois à poser un oeil critique.

L'Absente de Noël, dans un style très scénarisé et rythmé, ponctué de nombreuses notes d'humour, et renfermant une bonne part d'intime, explore les liens familiaux, l'absence/le vide qui exacerbe l'importance de l'autre, le poids sur le coeur que représente le manque de réponse, et comment trouver la paix face à cela.

"Elle était un secret sans en être un. Un silence tacite, pesant. Un entre-deux. Une identité reconnue mais cachée. La fierté sans lumière éclatante pour son père. Toujours un peu dans l'ombre. Sa naissance n'a pas seulement apporté de la joie, elle a apporté du chagrin. Personne ne le lui dit mais elle le sait. Des mots qui traînent derrière une porte. Son prénom murmuré - jamais crié - sur tous les toits. Une culpabilité sans en connaître la cause."


L'auteur(e) >> Dramaturge, réalisatrice et scénariste franco-sénégalaise, Karine Silla est l’auteur(e) de deux romans remarqués, Monsieur est mort et Autour du soleil.