baleine thébaide

Fraîchement diplômé, Richeville, jeune homme timide et idéaliste embarque au nord de l’Alaska, sur l'Hirundo. Objectif : retrouver la fameuse «baleine 52», qui chante à une fréquence unique au monde. Mais l’équipage affrété par le sinistre Samaritano Institute a d’autres desseins.
Au menu: l’inquiétant Dr Alvarez, un hacker moscovite, une start-up californienne, une jolie libraire et des cétacés solitaires, mutants ou électroniques qui entraînent Richeville dans un tourbillon d’aventures extraordinaires.

Le moins que l'on puisse dire, c'est que Pierre Raufast ne manque pas d'imagination ni d'envie de la partager. C'est ce que j'aime particulièrement chez cet auteur, sa curiosité, son intérêt de l'autre et son exaltation communicative, rencontrez-le, enfin, dans un premier temps, lisez-le, et vous verrez...
Et puis admettez qu'il a un don particulier pour trouver des titres qui donnent envie de voir ce qui se cache derrière leur couverture (La fractale des raviolis (dispo en Folio...), La variante chilienne (dont je ne vous ai pas parlé, et pourtant j'avais aussi beaucoup aimé, mais le temps le temps...)).

Alors, quand même, si préférez un bonzaï bien taillé-bien académique à des herbes un peu folles, il va vous falloir un petit temps d'adaptation... car souvent, les histoires avec cet auteur prennent l'apparence de billard à 3 bandes, un évènement en entraîne un autre, fait rebondir sur la vie d'untel, un fait historique/scientifique, une rencontre touchante, une fable hilarante ou une belle contemplation... bref Pierre Raufast digresse toujours avec bonheur et tendresse, confirmant encore une fois son immense talent de conteur, nous entraînant avec enthousiasme dans son sillage pour nous mener à destination encore une fois soufflés par la maîtrise de sa construction (et il progresse de livre en livre, le bougre!).

Mais avec tout cela, je ne vous ai pas vraiment parlé de l'histoire, parce que si j'en parle trop, j'en dévoile trop.
Disons que tout part d'une liaison dans une piscine entre un sénateur américain et une starlette hollywoodienne, d'un étudiant en quête de sens, et d'une baleine vouée à la solitude à cause de la mauvaise fréquence qu'elle émet. Ensuite, il est question de course à l'invention, de manipulation, de start-up, d'échec avorté, de hacker et de vie privée en voie de disparition... 
Mélangez tout cela et vous obtenez ce roman 
divertissant, fin, sensible, érudit, enlevé et poétique dans lequel Pierre Raufast nous offre une redoutable réflexion sur l'humain, sa solitude, sa bonté et ses horribles travers.

"En Octobre, je lus une petite annonce intrigante dans Libération, à la rubrique "recherche d'emploi": 
Elle appelle dans un sempiternel silence. Baleinier recherche matelot pour expédition scientifique dans l'Océan Pacifique nord. Débutant aimant théabaïde bienvenu.
Thébaïde. Le mot me plut. "Lieu sauvage, isolé et paisible, où l'on mène une vie retirée et calme", selon le dictionnaire.
"

L'auteur >> Né en 1973 à Marseille, Pierre Raufast, est diplômé de l’École des Mines (Nancy). Ingénieur, il vit et travaille à Clermont-Ferrand. Son premier roman, La Fractale des raviolis («Talent à découvrir Cultura» 2014) a remporté un vif succès public. Son second roman, La variante chilienne est publié en 2015. La baleine thébaïde est son troisième roman. Les trois sont édités chez Alma Editeur
Son site: https://raufast.wordpress.com/