coeur silence

Berlin, de nos jours. Lors des derniers préparatifs d'un concert en hommage à Karl T., un chef d'orchestre décédé dix ans auparavant, quatre personnes originaires de Barcelone se remémorent le passé. Teresa, la virtuose sauvée par la musique; Anna, la soliste jalouse; Maria, la simple gouvernante secrètement éprise du chef d'orchestre et Mark, le fils de Karl.
À travers leurs récits se révèlent peu à peu les liens qui les unissaient: relations de haine ou d'amour, de filiation ou d'abandon, mais surtout la passion, parfois destructrice, pour la musique.
Quatre destins marqués par un même musicien et par son violon, un précieux Stainer disparu depuis longtemps. À qui Karl a-t-il légué son instrument fétiche? Des années plus tard, ce dernier concert fera éclater la vérité.

Trois femmes aux passés compliqués et caractères bien trempés, un homme talentueux et charismatique, son fils... un précieux violon, la musique... et une bien belle couverture: je me disais que j'allais passer un bon moment de lecture avec ce roman choral se déroulant entre Espagne et Allemagne.
Et cela se révéla en partie vrai, car je l'ai lu sans difficulté et avec curiosité, mais je dois dire que j'en suis ressortie légèrement mitigée, quelques éléments m'ayant semblés peu probables, et des personnages m'ayant parfois agacée. 

Malgré ces bémols, Un coeur en silence reste un roman à l
a narration fluide et entraînante/musicale (à moins que ce sentiment ne vienne du fait que la musique soit omniprésente...? Quoi qu'il en soit, c'est pour le coup assez réussi); une jolie histoire de rencontres, de liens, de hasards, dons, jalousies rivalités et secrets/non-dits, dont la toile se tisse lentement, alternant les personnages et les époques, égratignant au passage le monde de la musique (Bianca Busquets a travaillé quelques années pour un programme de musique classique à la télé espagnole) et faisant monter une subtile tension, pour arriver à un final qui en émouvra plus d'un(e).

Et je vous mets au défi, une fois ce livre refermé, de ne pas avoir envie d'écouter/réécouter le Concerto pour deux violons de Bach.

"Mon premier violon, je l'ai trouvé dans une décharge publique. Pourtant c'était un excellent violon, même si, bien entendu, à l'époque, je ne le savais pas encore. Mais j'étais sûre d'une chose, il était magique. Ca je m'en aperçus tout de suite, au premier coup d'oeil, parce que malgré la nuit tombée, il brillait et, en général, ce qui brille est magique."

L'auteur(e) >> Lauréate du prestigieux Prix Llibreter qui récompense les auteurs d'expression catalane, Blanca Busquets figure parmi les auteurs catalans les plus importants aujourd'hui. Un Cœur en silence est son premier roman traduit en français, et le troisième à son actif. 
Son site: http://www.blancabusquets.cat/fra-index.html

Les éditions Les Escales: http://www.lesescales.fr/